EN FR
Presidents Cup 2024
EN | FR

Célébrons plus que
150 ans de golf

L’Histoire

Les origines du Royal Montréal remontent à 1873, lorsque huit hommes qui frappaient des balles de gutta-percha à Fletcher’s Field au centre-ville de Montréal décident de fonder un club de golf indépendant. Le trophée qui récompense aujourd’hui le champion masculin du Club porte le nom de l’Écossais Alexander Dennistoun, premier capitaine du club. La première femme à devenir membre d’un club de golf en Amérique du Nord, madame William Wallace Watson (née Florence Stancliffe), était admise en 1891. Depuis sa fondation, le Club a changé de site à deux reprises : d’abord à Dixie, dans la paroisse de Dorval en 1896, puis à son emplacement actuel à L’Île-Bizard, en 1959.

Le préfixe royal

En 1884, le Club de golf de Montréal ajoutait le mot « Royal » à son titre, un honneur décerné par la reine Victoria. Aujourd’hui, 66 véritables clubs « royal » à travers le monde partagent cette distinction, dont le Royal County Down en Irlande, le Royal Dornoch en Écosse, le Royal St. George’s et le Royal Lytham & St. Annes au Royaume-Uni.

Le saviez-vous?

En 1896, le Royal Montréal déménageait au Dixie, à Dorval, où il est demeuré jusqu’à ce que la forte croissance urbaine le contraigne à déménager. Le Clubhouse de Dixie devint alors l’académie Queen of Angels pour filles, puis le Collège Sainte-Anne d’aujourd’hui.

Chronologie

Un survol de l’histoire du Royal Montréal représente un exercice passionnant qui témoigne de l’expansion du golf de ce côté-ci de l’Atlantique :